Ici Vous pourrez Parler de Tout ....Japon, Manga, Music, Jeux Video, Films...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kensuke_kita

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 26
Localisation : Sur une immense scéne, faisant un twin lead avec Kita ^^
Emploi/loisirs : Guitariste (bientot pro^^)
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo   Sam 22 Mar - 4:44

Un beau jour d'été d'aout 1590, Tokugawa Ieyasu, qui deviendra plus tard le premier shogun Tokugawa, fait son entrée à Edo, un village de pêcheurs du Japon oriental. En ce temps là, Edo n'a que quelques centaines de maisons. Des chaumiéres de paysans et de pêcheurs. Non loin se dresse une citadelle à l'abandon édifiée plus de 100 ans auparavant.

Ce village enfoui depuis des siècles dans l'obscurité de l'anonymat est déormais parti pour devenir non seulement Tokyo, capitale du Japon, mais aussi une mégalopole bourdonnante (la préfecture métropolitaine rassemble actuellement 12 millions d'habitants). Tokyo finira par s'imposer comme un géant mondial de la technologie, des communications, des transports et du commerce, autant que comme le siège d'institutions financières de premier plan. Comment s'est opérée une telle metamorphose???

Pendant le siècle qui a suivi 1467, des seigneurs féodaux guerriers ont morcelé le Japon en une multitude de fiefs. Jusqu') ce que Toyotomi Hideyoshi, seigneur féodal d'origine modeste, unifie partiellement la nation et obtienne le titre de régent impérial en 1585. Au début, Ieyasu était un rival de l'écrasant Hideyoshi, mais plus tard il s'est rangé de sont côté. Ils ont assiégé et pris ensemble le chateau d'Odawara (la forteresse de l'éminent clan des Hojo), puis ils ont envahi la région du Kanto, dans l'est du Japon.
Hideyoshi à octroyé à Ieyasu les huit provinces du Kanto, vaste contrée correspondant à peu prés à l'ancien domaine des Hojo. Cela faisait déménager Ieyasu à l'est e son propore territoire, et il s'agissait manifestement d'une stratégie pour l'éloigner de Kyoto, résidence de l'empeureur, mais il a accepter. C'est ici que commence notre récit, avec l'arrivé de Ieyasu à Edo. Aussitôt, notre homme s'emploie à convertir l'obscure cité en capitale de son domaine.

Aprés la mort de Hideyoshi, Ieyasu lance une coalition d'armées, provenant surtout de l'Est, contre des armées de l'Ouest. En 1600, il remporte la victoire en l'espace d'une journée. En 1603, il est établi shogun, ce qui en fait le maître de facto de la nation. Edo est désormais le siége administratif du Japon.
Ieyasu veut y ériger un chateau colossal; il ordonne donc aux seigneurs féodaux de fournir hommes et matériaux. Une fois, on réquisitionnera 3000 bateaux pour transporter d'enormes bloc de granit extrais des falaises de la peninsule d'Izu, à une centaines de kilometre au sud. Ensuite, depuis le port, 100 hommes au moins seront necessaires pour charrier les blocs jusqu'au chantier.

De proportions sans pareilles au Japon, le chateau sera achevé 50 ans plus tard, sous le troisieme shogun Tokugawa. Il sera un symbole impressionnant de cette dynastie toute puissante. Tout autour s'installent les samouraïs au service du shogun. En outre, par decret shogunal, chaque seigneur féodal doit entretenir une somptueuse demeure à Edo en plus de son chateau sur ses propres terres.

Pour répondre aux besoins de la garnison permanente de samouraïs, marchands et artisans arrivent en foule de tout le pays. Vers 1695, à peine un siécle aprés l'installation de Ieyasu dans la région, Edo compte un million d'habitants!! C'est la plus grande ville du monde de l'époque.

Le shogunat maintient la paix si efficacement que la caste militaire a moins à faire. Même si les samouraïs sont fiers de leur professions, peu à peu le pouvoir de l'épée cède devant celui du bouclier (la calculatrice manuelle en usage en orient). Pendant deux siècles et demi, le pays vit dans la quiétude. Les civils dans leurs ensemble, notamment les marchands, prospèrent et acquiérent une plus grande indépendance. Une culture exeptionelle s'épanouit.
La population prend gout au fameux kabuki (thêatre dramatique historique), au bunraku (thêatre de marionettes) et au rakugo (narration de contes humouristiques). Par les chaudes soirées d'été, le public afflue au bord de la fraîche Sumida, le fleuve qui traverse Edo. Il aime aussi contempler les feux d'artificen tradition qui s'est perpétuée jusqu'à aujourd'hui.

Edo reste cependant encore inconnu du monde. Pendant plus de deux siècles, le gouvernement interdit tout contact avec les étrangers, sauf, de façon trés limitée, avec les Hollandais, les Chinois et les Coréens. Mais un évènement innatendu va bouleverser la situation d'Edo et du pays tout entier.

Sur l'horizon de la baie d'Edo se profilent un jour d'étrange batiments crachant une fumée noire. Les pêcheurs ébahis croient à des volcans flottants! Des rumeurs délirantes se répandent dans la ville, provoquant un sauve-qui-peut général.
Il s'agit simplement d'une flotte de quatre navires, dont deux à vapeur, dirigée par le comodore Matthew Perry de la marine américaine; elle jette l'ancre dans l'estuaire le 8 juillet 1853. Le comodore sollicite du shogunat l'ouverture du Japon au commerce avec son pays. Avec ça venue, les Japonais perçoivent tout le retard qu'ils ont pris sur le reste du monde dans les domaines militaires et techniques.

Les évènements s'enchainent alors, aboutissant à la chute du régime Tokugawa et au rétablissement du pouvoir impérial. En 1868, Edo est rebaptisé Tokyo, "Capitale de l'est", par allusion à sa position relativement à Kyoto. L'empereur transporte sa résidence du palais de Kyoto à celui d'Edo, lequel deviendra ensuite le nouveau palais imperial.
Sous l'influence de la culture occidentale, le nouveau gouvernement entreprend de moderniser le pays. Il y a du pain sur la planche!! Des historiens qualifieront cette période de 'miraculeuse'. En 1869 est inauguré un service télégraphique entre Tokyo et Yokohama; peu après est posée la premiere voie ferrée reliant les deux villes. des constructions de briques surgissent parmis les maisons de bois. On batit des banques, des hôtels, des grands magasins, des restaurants. On fonde les premieres universités. Les rues pavées remplacent les chemins de terre. Les bateaux à aube remontent et descendent le fleuve Sumida.
Même les habitants changent d'aspect. Si le kimono et le Yukata sont toujours de mise, de plus en plus de Japonais essaient toutefois la mode occidentale. Ont des hommes porter moustache, haut-de-forme et canne, et des femmes en robes élégantes apprendre la valse...
La biére devient boisson favorite en concurrence avec le saké, le base-ball sport favoris en concurrence avec les tournois de sumo. Véritable éponge géante, Tokyo absorbe les idées culturelles et politiques de son temps et les fait siennes. La ville grandit, grandit...jusqu'au jour où le malheur frappe.

Le 1er septembre 1923, à l'heure ou l'ont prépare le déjeuner, un violent séisme ebranle le Kanto. Suivent une centaine de répliques dont une particuliérement violente 24h après. Le séisme est devastateur; les incendies consécutifs le sont davantage encore. Tokyo disparait dans les flammes. Plus de 100 000 personnes trouvent la mort, dont 60 000 intra-muros.

Les Tokyotes s'attellent aussitôt à la formidable tache de reconstruction. Mais Tokyo ce releve a peine que le malheur s'abat encore une fois, avec les raids aériens de la seconde guerre mondiale. Latguées la nuit du 9 au 10 mars 1945, entre minuit et 3h du matin, quelque 700 000 bombes au napalm et autres dispositifs incendiaires modernes contenant du magnésium et de l'essence gélifiée feront un carnage inimaginable. Les constructions étant principalement en bois, ces engins de mort transforent en brasier le centre ville surpeuplé et font 77 000 victimes. Cette tragedie sera la mission de bombardement à l'armes non nucléaire la plus destructrice de l'Histoire.

Malgrés tout, mieu que jamais, le Tokyo d'aprés guerre renait de ses cendres. Moins de 20 ans plus tard, en 1964, il a suffisament récupérer pour accueillir les J.O d'été. Les quatres décénnies suivantes seront marquées par un chantier perpetuele, un enchevêtrement de beton projetant ses tentacules à l'horizontale comme à la verticale.

A 400 ans, Edo, ou plutot Tokyo maintenant, n'est pas vieux du tout comparé à d'autres métropoles de la planéte. Quoique certains de ses quartiers gardent un petit air d'antan, trés peu de ses batiments ou de ses ouvrages reflétent le passé. Cependant, en regardant la ville de plus prés, on y retrouve le plan conçut au temp d'Edo.
Le centre est occupé par un immense océan de verdure. Le palais impérial et ses dépendances s'élèvent exactement à l'endroit ou tronait autrefois le chateau d'Edo. De là, telles les branches d'une toile d'araignée, rayonnent les artères menant à la périphérie, grosso modo selon le plan de jadis. Même le tracés désordonné ds rues formant un dédale inextricable rapelle Edo. D'ailleurs, la majorité de ces rues n'ont pas de nom! Au lieu du quadrillage typique de bien des métropoles du monde, le plan de Tokyo est un pêl-mêle d'îlots numérotés de formes et de tailles diverse.

Mais plus que tout, ce que Tokyo a conserver, c'est son esprit, ça facilité à absorber la nouveauté, surtout étrangère, ainsi que son ressort moral et ça volonté d'aller de l'avant malgrés les soubresauts de la terre, une crise économique interminable et les tracas de la surpopulation.

Venez donc capter vous même l'esprit dynamique de Tokyo, ce minuscule village de pêcheurs passé de l'ombre au feux de la rampe international!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sulfuria

avatar

Féminin
Nombre de messages : 243
Age : 29
Localisation : Avec mon Kaoninou^^
Emploi/loisirs : .............
Humeur : très bien avec un beau soleil
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo   Sam 22 Mar - 15:19

Tokyo........quelle ville splendide.
J'aime surtout le respect et leur culture aux japonais.
Et leur jardin avec plein de cerisiers( sunny sa doit être merveilleux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yannael-kaoru.skyrock.com
Kensuke_kita

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 26
Localisation : Sur une immense scéne, faisant un twin lead avec Kita ^^
Emploi/loisirs : Guitariste (bientot pro^^)
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo   Sam 22 Mar - 15:52

Haaa! Enfin une réponse ^^
Oui Tokyo est une ville fabuleuse, d'autant plus quand ont connais son histoire ainsi que ces tragedies. Tokyo mérite tout notre respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 452
Age : 29
Localisation : Shibuya
Emploi/loisirs : Jeux video,Manga,Cinema
Humeur : Cool
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo   Sam 22 Mar - 17:42

Bin dit dont tu nous apprend des truc !!
et Bravo quand meme D'avoir poster un si long message !!!

VIVE TOKYO!!
Un jour j'espere allez la bas !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://japan-feer-zink.forumperso.com
Miku

avatar

Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 24
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo   Mer 26 Mar - 19:41

Sulfuria chuis du même avis que toi ça doit être trop beau ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un village de pêcheurs devenu métropole...Tokyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REILLANETTE , le VILLAGE DE TIDOU , EXISTE
» construire son village de sylvanians
» après 22 ans de sorcellerie, aujourd'hui il est devenu pasteur
» Le Gaumont Disney Village classé 1e par Le Figaro
» VENTE VILLAGE LEMAX NOEL HALLOWEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WELCOME  :: Japan expo :: Japon-
Sauter vers: